Proposition culturelle et sociale pour l'arrondissement

Travaillant dans le domaine de la culture depuis 2015, en tant que libraire, puis en tant que bibliothèque, je vois le monde culturel évoluer. C'est ce qui me pousse à constater le manque d'équipement socio-culturel dans le 8ème arrondissement. De par mes divers postes en bibliothèque depuis mon 1er stage dans la commune de Chassieu, mon vécu me sert pour constituer une ébauche à mettre en place.

 

Mon premier constat est que le 8ème arrondissement n'a qu'une seule bibliothèque (contrairement aux 3ème, 7ème et 9ème arrondissements qui ont 3 bibliothèques chacun), et devrait en avoir une autre avec un coin café, ainsi qu'une ludothèque avec accessibilité aux personnes déficients visuels, afin de rapprocher les familles, et les habitants de l'arrondissement autour de jeu, tout au long de la journée. Mais aussi, que le lieu soit une agora, avec des salles permettant à des assistantes sociales de venir en aide aux habitants concernant l'administratif, et d'être écrivain public (ce qui existe dans la bibliothèque de Part-Dieu après quelques recherches) selon la demande des citoyens.

 

Cela permettra de lutter contre l'illectrisme : «les personnes qui par manque de compétences numériques de base, se trouve handicapée dans ses démarches sur le net (impôts, recherche d'emploi, actualisations de droits, etc., et qui se révèle être un véritable obstacle du quotidien". (Source : Lettre de décembre 2019 n°223 du Villeurbanne Information Personnel). Mais aussi qu'il puisse y avoir des conférences, des cours pour les étudiants ou service civique, et cours de langue pour aider les habitants à s'intégrer. Et aussi un lieu pour que les jeunes artistes locaux puissent répéter, avec le matériel mis à disposition, que ce soit pour la musique, ou même du théâtre.

 

Mon autre constat est que des parties de l'arrondissement sont dynamiques (comme le Bachut ou Mermoz, par exemple), et d'autres laissées à l'abandon. Le but serait de créer ce lieu de lien social à Moulin à Vent, pour dynamiser le quartier et le mettre en avant. Si le quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin peut se le permettre, alors pourquoi pas nous ?