Portrait du 9 : Rosario ELIA

J’ai 64 ans, je suis « jeune retraité » et « jeune » papy. Après avoir travaillé durant plus de 15 ans dans l’industrie (dans une grosse entreprise de la métallurgie du 7° à Lyon, j’ai passé le concours de professeur des écoles. J’ai enseigné 5 ans dans une école des Minguettes à Vénissieux et j’ai été directeur pendant 15 ans, dans une école classée en éducation prioritaire, à Mermoz, dans le 8°.

Mon engagement professionnel s’est toujours doublé d’un engagement militant fort.

Révolté par l’injustice sociale et la violence des puissants à l’égard des plus fragiles, je me suis engagé dans le syndicalisme (CGT dans la métallurgie, FSU dans l’enseignement) pour tenter de résister au rouleau compresseur libéral.

Pour cette campagne électorale, persuadé qu’il faut tourner la page Collomb, je me suis engagé pour cette liste de gauche car elle me semble être celle qui reflète le mieux mes convictions. Cette liste a réussi à initier, selon moi, ce qu’il faudrait réaliser à une échelle plus large pour reconstruire une véritable force à gauche qui soit sociale, écologiste, solidaire… et qui redonne confiance en un avenir meilleur.