Portrait du 8 : Laurent VALLA

Je suis né à Lyon, il y a 33 ans, de parents originaires de Saint-Etienne, un des principaux grands bastions de luttes sociales dans l'hexagone (Front populaire, Mai 68, Jean-Luc Mélenchon en tête des scrutins présidentiels). Mon engagement dans les luttes sociales, écologiques et solidaires ne date pas d'hier.

 

J'exerce le métier d'Auxiliaire de Vie Scolaire depuis quelques années déjà. Il me permet de rendre les élèves autonomes au fil des années scolaires. A l'instar d'autres métiers d'accompagnement, c'est une profession au salaire injustement bas, malgré la richesse des rapports humains. Dans mon travail, je m'efforce de ne laisser personne de côté.

 

A l'exception du quartier de Monplaisir que j'apprécie, le 8ème arrondissement a été laissé de côté, depuis sa création. Que ce soit culturellement, écologiquement et socialement. Le handicap n'a pas échappé non plus à cette règle : trop peu d'accessibilité dans les bâtiments, visibilité d'accès ridicule, personnes âgées vivants au dernier étage sans ascenseur et j'en passe. Certains handisports ont même fuit l'arrondissement pour des raisons de normes, de matériel et d'emploi du temps, malgré la présence de leur siège.

 

Avec Mathieu AZCUE et Lyon en Commun 8ème, nous nous emploierons à rendre cette dignité honteusement bafouée depuis trop longtemps.

 

La joie que je partage avec mes élèves, je souhaite la partager avec les 80 000 habitants de mon arrondissement. Je ne m'imagine pas en élu de façade au discours creux, technique et insipide. Je me projette en élu militant qui mettra les mains dans la terre, sur l'intégralité du mandat à venir.