Portrait du 8 : Fatima DERKAOUI

Avant de venir en France en 2005 pour des raisons familiales, j’avais travaillé pendant 13 ans en tant qu’adjointe d’éducation dans des collèges et lycées.

En m'installant dans le 8e arrondissement, j'ai voulu travailler auprès des enfants et j’ai alors occupé un premier emploi dans une crèche associative à Monplaisir entre 2007 et 2009. Depuis, je continue d’exercer en qualité d’assistante maternelle.

 

Au fil des ans, j’ai suivi de nombreuses formations et validé plusieurs diplômes liés à la petite enfance. Constatant autour de moi que les assistantes maternelles travaillaient de manière très isolée, j’ai créé l’association  « Union et partage des assistantes maternelles » dont je suis la présidente. Son objectif est de rompre avec cet isolement, de s’entraider entre assistantes maternelles et de sensibiliser à faire des formations afin de se professionnaliser.

 

Au cours de mes années vécues en Algérie, il ne m’avait pas échappé que l’accès à la formation du personnel médical était un point faible, chose qui m'a motivée à adhérer à l'association « Amitié populaire franco-algérienne » avec laquelle j'ai participé à des missions sur la petite enfance et accompagné des enfants atteints du spectre autistique.

 

Toutes les semaines, je participe activement à des maraudes pour apporter mes aide et soutien à des personnes sans domicile fixe via l’association « Donner la main- don de soi ». Patience, tolérance et non-jugement m’ont permis de tisser des liens avec eux, sans qu’ils craignent d’être jugés.