Portrait du 7 : Dimitri SEBIAN

Né en Union Soviétique en 1964 d’un père Français d’origine arménienne et d’une mère Russe, je suis arrivé en France en 1968 avec mes parents.

Ce parcours migratoire m’a permis de m’imprégner des valeurs d’accueil de la France et de m'intéresser aux problématiques des étrangers et de leur intégration. 
Après de multiples boulots intérimaires, titulaire d’un CAP de cordonnier bottier, j’ai exercé le métier d'artisan pendant douze ans, me confrontant aux problématiques économiques du petit commerce et me forgeant une éthique de commerçant de proximité, soucieux de remettre, aux cœurs de nos quartiers, ce ferment de nos vies quotidiennes.

N'ayant pu tenir financièrement, j'ai pris un poste de veilleur de nuit dans un centre d’accueil pour sans-abris, période difficile mais humainement enrichissante pendant laquelle j'ai pu passer une équivalence du baccalauréat et suivre un cursus de 3 ans à la fac en science politique (Lyon 2).

Ayant obtenu un  poste dans la fonction publique territoriale , je me suis alors investi dans la bataille syndicale, intégrant une section SUD territorial où j'ai progressivement assumé des responsabilités.

Je suis aujourd'hui, à mi-temps, agent technique et militant syndicaliste.

Ces 2 univers m'ont permis de me former et me passionner pour l'engagement social et culturel. Co-fondateur de l'Unipop puis du Périscope, mon parcours professionnel et mes convictions me rapprochent bien évidemment du programme porté par les équipes de Lyon en commun : transformation sociale, écologique, économique, valeurs d’accueil  de respect et d’humanisme, programme que je mettrai sans cesse en avant dans mes fonctions d’élu métropolitain.