Portrait du 7 : Corinne IEHL

J'ai 64 ans et je suis sociologue en urbanisme et culture. Lyonnaise d'adoption depuis 2008, mon parcours professionnel et personnel m'a amenée dans plusieurs villes, de Grenoble à Paris, puis Strasbourg, Nancy et Metz. J'ai mené une thèse à l'EHESS sur le développement culturel. Issue de l'éducation populaire aux CEMEA où j'ai exercé en tant que bénévole puis salariée auprès d'enfants et de jeunes, je suis ensuite devenue formatrice auprès d'adultes.

 

Durant six ans, j'ai également été responsable d'une ferme pédagogique, la première en France, qui permettait l'accueil en classes nature des écoles de banlieues parisiennes.

 

Arrivée à Lyon dans le 7e arrondissement, je me suis engagée dans un collectif pour la défense de la place Mazagran en pleine mutation suite à un projet d'aménagement de la Métropole de Lyon. Considérant que ce projet menaçait les populations et le tissu associatif, nous avons proposé un projet alternatif avec des architectes, paysagistes, urbanistes en organisant des ateliers de dessin avec les habitant·es.

 

Mes convictions ? Elles sont de défendre une réelle démocratie, les cultures plurielles et le droit à vivre dignement, toutes valeurs en très grand danger.
Membre d'Ensemble !, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, je partage avec Lyon en commun la vision d'une écologie sociale.
 

 

Mon mandat actuel a été l'occasion de réaliser à quel point le despotisme d'un homme, Gérard Collomb, et sa conception du « ruissellement » économique, portent atteinte aux Lyonnaises et Lyonnais dans leur vie quotidienne.