Le supermarché de “Demain”

Les projets d’urbanisme et d’aménagement du territoire ont souvent mis en valeur les grandes surfaces. Souvent en périphérie des grandes villes, comme à Vénissieux ou Saint-Priest dans le cas de Lyon, ils sont les symboles de l’ultra-consommation et de la précarité croissante de leurs employés. Les habitudes de consommation changent petit à petit et les gens reviennent aux circuits courts et aux produits de saison.

            L’émergence de supermarchés coopératifs confirme ce changement et la volonté de changer nos modes de consommation. Réinventer nos modes de consommation, c’est possible et réalisable. Aujourd’hui, c’est Demain. Demain est un supermarché qui a ouvert ses portes dans le 7ème arrondissement. Les membres contribuent à hauteur de 3 heures par mois à la bonne marche du supermarché (mise en rayon, gestion, commandes, accueil mais également communication)[1]. Il n’est pas obligé de faire partie de l’association pour venir faire ses courses au sein du supermarché, il est ouvert à toutes et à tous. Les produits sont bio et locaux dans leur grande majorité avec le souhait de faire partie intégrante du tissu économique en rémunérant plus justement les acteurs locaux.

Le projet de Lyon s’inspire de l’association La Louve, qui compte plus de 4000 adhérents à Paris[2]. C’est un mouvement de fond qui émerge en France : celui d’une consommation plus éthique et plus juste. Cela permet à toutes et à tous d’avoir un impact concret en consommant plus court, plus proche et de manière plus éthique.

             

« Réinventer nos modes de consommation, c’est possible et réalisable. Aujourd’hui, c’est Demain ».

 

[1] https://www.demainsupermarche.org/

[2] https://cooplalouve.fr/