Faire de Lyon une ville nourricière

Nous sommes en état de dépendance alimentaire quasi-totale : 95% de ce que nous mangeons ne vient pas de la région lyonnaise, tandis que 95% de ce que notre territoire produit part ailleurs, c'est une aberration. Nous proposons de nous reconnecter et de travailler main dans la main avec le monde paysan alentour pour penser la résilience alimentaire de notre ville.

  • Faire de la région lyonnaise un bassin agricole vertueux

La périphérie de Lyon est soumise à une forte pression foncière et de nombreux hectares sont menacés d'artificialisation. Il est urgent de préserver cette zone à travers la SCIC foncière « Ceinture Verte et Bleue » que nous créerons ! Verte, pour ses terres cultivées, ses espaces naturels et ses forêts, réservoirs de biodiversité. Bleue, car c’est uniquement là, à Crépieux-Charmy, que nous puisons notre eau potable.

La vocation de la SCIC « Ceinture Verte et Bleue » sera d'impliquer les acteurs du territoire concernés par les enjeux agricoles, de préservation du foncier et de l'eau aux côtés des collectivités. Elle aura pour mission de préempter ou de louer du foncier agricole et naturel autour de Lyon afin d'en sanctuariser l'usage à long terme. En partenariat avec les structures d'accompagnement elle favorisera la conversion en bio de ces surfaces notamment par l'installation de nouveaux producteurs. Il s'agit là d'une garantie majeure de protection durable des ressources foncières et d'eau potable et d'encourager les circuits alimentaires de proximité.

  • Ouvrir la Cité de l'Alimentation Responsable et le Marché d'Intérêt Local

En 2006, Gérard Collomb a privatisé ce qui était auparavant un Marché d’Intérêt National, public − le Marché Gare − que l'on retrouve aujourd’hui à Corbas où se cotoient beaucoup de grossistes et de revendeurs au service d’un commerce international à grand renfort de porte-containers sur les océans et de camions sur les routes mais pas beaucoup de producteurs au service d’une consommation locale.

Nous proposons de créer une SCIC Marché d’Intérêt Local pour valoriser les producteurs locaux et la ceinture verte lyonnaise et permettre que tous les acteurs de l'alimentation puissent se fournir en produits locaux de qualité. Les paysans, les associations de producteurs, les coopératives ou grossistes qui travaillent avec des producteurs locaux d’un côté ; les restaurateurs, les collectivités, les épiceries et magasins spécialisés de l’autre. Cela va améliorer mécaniquement l'autonomie alimentaire de notre agglomération. Une étude sera menée pour déterminer le fonctionnement et les moyens de ce marché qui pourra démarrer sous la forme d’une plateforme web de mise en lien avec un accès facilité aux marchés publics avant de devenir une plateforme physique dans les anciennes usines de Fagor-Brandt (7e arr.).

En plus du Marché d'Intérêt Local, la Cité de l'Alimentation Responsable basée dans les anciennes usines Fagor-Brandt hébergera l'une des 3 cuisines centrales d'une capacité de 10 000 repas par jour. Nous ouvrirons également une cantine populaire ouverte à tous. Les repas servis auront été préparés dans la cuisine centrale de la Cité de l'Alimentation Responsable et seront proposés à un coût modéré pour l’usager. À terme, la cantine populaire publique pourra devenir un véritable lieu de convivialité du 7e arrdt.

Enfin, la Cité de l'Alimentation Responsable hébergera, une fois par semaine, un marché de producteurs ouvert aux habitants qui pourront y acheter toutes sortes de produits locaux, de saison et bio. À terme, nous pourrions envisager l'implantation d'une ferme pédagogique au cœur de cette Cité qui serait ouverte à la visite pour les scolaires ou les familles.