École : nos propositions pour le 3è arrondissement

1) Le soutien des luttes des parents et enseignants pour faire baisser les effectifs

Autour de la Part-Dieu, les écoles de la Buire (Aimé Césaire), Léon Jouhaux ou Antoine Charrial sont pleines.

Si la Municipalité n'a pas le pouvoir en terme d'effectifs par classe, elle peut soutenir les luttes des enseignant-e-s et des parents pour créer des postes, les sauver ou faire diminuer les effectifs par classe. Elle peut faire en sorte que les espaces scolaires soient accueillants et respirables.

 

2) Un programme anticipé de construction d'écoles, pour éviter les structures en préfabriqué.

La mairie a choisi de rehausser l'école Léon Jouhaux pour la mettre à 22 classes ce qui est non sens pédagogique. Nous sommes pour la création d'une nouvelle école sur la part-Dieu.

 

3) La cantine au service de la santé de tous les enfants

En 2022, nos cantines seront 100 % sans plastique (film alimentaire, barquettes) dans le cadre de notre lutte contre les perturbateurs endocriniens. La part des produits locaux et biologiques servis dans les assiettes augmentera régulièrement et, en 2030, des cuisines municipales implantées dans les arrondissements auront remplacé l'alimentation industrielle. Le compostage des déchets alimentaires et le don des produits non-consommés seront organisés.

 

4) Des cours d'écoles végétalisés et des quartiers rafraîchis

Un plan de végétalisation les transformera toutes en îlots de fraîcheur. Indispensables aux écolières et écoliers, en période de canicule, ces cours rafraîchies seront aussi ouvertes aux Lyonnaises et Lyonnais hors temps scolaire. Enfin, un audit sur la qualité de l'air sera réalisé dans chaque école pour améliorer l'environnement des enfants.

Nous encouragerons les activités périscolaires de jardinage urbain. Nous piétonniserons les abords des écoles.

 

5) L'école publique redevient gratuite

La gratuité de l'école publique est un principe fondamental de notre République. Ce principe a été remis en cause par la municipalité lyonnaise. Indispensables pour l'émancipation de tous les enfants, les activités périscolaires du soir et du mercredi matin redeviendront gratuites, à compter de la rentrée 2021.

 

6) Des personnels bien formés pour mieux encadrer les enfants

Aujourd'hui un grand nombre de d'encadrant périscolaires, d'animateurs, de personnels AVS n'ont pas de diplôme qualifiant et pas de formation. Ils n'ont pas de statut et vivent avec des contrats précaires, des horaires mal définis et une incertitude du lendemain.

Nous soutiendrons les luttes des personnels pour avoir un statut car un personnel bien traité et motivé permet d'avoir des enfants bien encadrés

Nous valoriserons les personnels municipaux (cantine, atsem) qui ont besoin de formation (enfants à besoins particuliers) et d'une meilleure reconnaissance de leurs besoins spécifiques.

Nous augmenterons le nombre d'agents pour permettre à l'école de bien fonctionner

 

7) L'école de la solidarité

Nous encouragerons les intervenants, avec l'accord de l'équipe pédagogique, pour des formations contre les discriminations, le sexisme et le racisme.

 

Nous trouverons des solutions d'hébergement d'urgence pour que les enfants ne dorment plus dans la rue.