Déclaration de Laurent Bosetti après le 1er tour des élections municipales

Laurent Bosetti
Tête de liste Lyon en commun - 7e arrondissement de Lyon
Lyon, le 19 mars 2020

Depuis lundi 16 mars, dans le cadre de mon activité professionnelle, je supervise l'ouverture de plusieurs crèches et écoles dédiées à l'accueil des enfants du personnel soignant. Auxiliaires de puériculture, agents des écoles maternelles, enseignants, animateurs... Je constate que toutes et tous sont là, malgré les mesures de confinement, pour prêter main forte aux professions médicales.

Ce contexte de crise, bien que dramatique, met ainsi en lumière des solidarités, un engagement sans faille au service du collectif, une capacité d'adaptation du service public. Que les femmes et les hommes impliqués dans le domaine des soins, dans l'accompagnement des personnes vulnérables, tout comme dans un certain nombre de domaines vitaux, soient remerciés pour leur exemplarité.

Cette gestion de crise m'a fait préférer une certaine réserve au lendemain du résultat des élections municipales et métropolitaines. Je prends le temps aujourd'hui d'adresser un bref message à tous les militants, sympathisants, électeurs qui ont suivi notre campagne.

Avec 13% des voix, Lyon en Commun arrive presque en 2e position sur le 7e arrondissement, quasi ex-aequo avec la liste du maire sortant, Gérard Collomb. Ce score, combiné à la percée de EELV, traduit le désir des Lyonnais et des Lyonnaises de tourner la page de la Macronie.

L'autre fait marquant est l'entrée de Lyon en Commun dans le paysage politique lyonnais, avec la capacité de se maintenir au 2e tour sur trois arrondissements (1er, 4e, 7e) et deux circonscriptions métropolitaines (Lyon Centre et Lyon Sud). Nous remercions les électeurs et électrices qui nous ont apporté leurs voix et veillerons à être dignes de leur confiance.
Être dignes de cette confiance consiste pour nous à respecter la parole donnée aux électeurs et électrices, à imaginer et construire pour notre ville un futur démocratique, écologiste et de gauche. Pour rendre possible ce futur-là, nous sommes prêts à travailler dans une même majorité avec EELV et la Gauche Unie, guidés par la même ambition pour notre ville. Rien ne se fera en revanche sur la base d’union de circonstances ni sans clarté d’engagement envers les différents nuances de la Macronie, à la ville comme à la Métropole.